Login

Signup

Posted By

Une Youth Bank pour transformer durablement l’entrepreneuriat en Tunisie

mars 14, 2021 | 0 Comments
featured-image
L’Association La Tunisie De Demain vous convie à une conférence débat autour du thème :
Une Youth Bank pour transformer durablement l’entrepreneuriat en Tunisie
17 mars 2021 à 18h30

Invité : Kevin LOGNONÉ

Qu’est ce qu’une Youth Bank ? L’idée est née en Irlande dans les années 90. Cinq organisations en charge de l’expression citoyenne des jeunes (dont le Youth Council et la National Youth Agency notamment) s’unissent et collectent des fonds, à hauteur d’un million de livres, pour financer des projets portés par les jeunes, avec une vocation citoyenne.
Les aides qu’elles peuvent apporter vont de 250 à 25 000 livres selon l’intérêt et l’ampleur des projets. Les Youth Banks sont gérées essentiellement par des jeunes âgés entre 20 et 25 ans, mais des référents plus âgés peuvent cependant venir en appui.

Officieusement, le dispositif a permis de réconcilier des catholiques et des protestants, en mobilisant des acteurs Jeunesse. Une contribution citoyenne souvent oubliée dans le processus de paix de 1998 qui a mis fin au conflit nord-irlandais : à travers l’accord du Vendredi saint.
 
Un tel dispositif participatif pourrait contribuer à relancer les dynamiques d’innovation entre les jeunesses de Tunisie et de l’Afrique de demain.
Qu’en pensez-vous ? De son statut de carrefour historique de la Méditerranée, la Tunisie peut-elle renouer avec de nouvelles vagues ?
La rivalité entre Rome et Carthage en Tunisie a fortement inspiré Victor Hugo en exil dans les îles de la Manche. Dans son œuvre : les Travailleurs de la Mer, l’écrivain imagine la figure d’un roi Auxcrinier de l’Océan. La Constitution, dont il est l’auteur, refuse le droit d’entrée à l’or et à l’argent sans son autorisation : la seule monnaie ayant cours est le coquillage dont la mer est l’inépuisable coffre-fort.

Avec la céramique et l’utilisation de coquillages, la Tunisie a réussi à se hisser en Silicon Valley antique de l’économie circulaire. En inventant de nouveaux matériaux biosourcés, elle a repoussé les limites de l’architecture au IIIeme siècle.Dans la petite bourgade d’El Jem s’élèvent les ruines impressionnantes du plus grand colisée d’Afrique du Nord en témoignent, immense amphithéâtre où pouvaient prendre place 35 000 spectateurs. Situé dans une plaine au centre de la Tunisie, cet amphithéâtre, construit entièrement en pierre de taille, n’est ni creusé ni adossé à une colline. Il reprend en cela le modèle du Colisée de Rome sans toutefois être une simple copie conforme de l’édifice flavien. La Tunisie peut-elle bâtir de nouvelles arènes de coopération ? Quelles coalitions créatives la terre de Carthage peut-elle à nouveau inventer ?

La mer, source d’innovation de Tunis à Dublin peut-elle redonner un nouvel élan à la Tunisie dans ses relations avec les tigres celtiques ? En examinant le modèle irlandais des Youth Banks développé dans l’île d’Emeraude, nous explorerons les opportunités qui s’offrent à la Tunisie pour devenir un hub Africain de premier plan dans ce domaine.

Inscription gratuite sur le lien suivant : https://bit.ly/youth_Bank_in_Tunisia
Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.