Login

Signup

Posted By

L’AgroTIC au service de l’agriculture tunisienne.

juin 11, 2019 | 0 Comments
featured-image

La Tunisie de Demain vous présente aujourd’hui la startup iFarming, société spécialisée dans l’agriculture, l’environnement et l’agro-alimentaire.
Créée en 2017 et constituée d’une équipe multidisciplinaire composée de spécialistes en Agriculture et en TIC, iFarming développe des applications web et mobile basées sur l’IoT et l’intelligence artificielle pour aider les agriculteurs à mieux maîtriser les paramètres liés à l’environnement de la ferme.

Il faut tout d’abord noter qu’à l’instar de plusieurs succes stories américaine (Snapchat par exemple), iFarming n’était au début que le « simple » projet de fin d’études d’une jeune étudiante tunisienne à l’Institut National Agronomique de Tunis. Une belle histoire qui confirme très bien que la collaboration entre le monde de la recherche académique et celui des affaires est à forte valeur ajoutée pour notre pays.


En effet, convaincu par le talent de Rabeb et par la pertinence de son projet, son maitre de mémoire, Samir Chebil a cofondé avec elle la startup iFarming. Très vite, les deux ingénieurs ont lancé leur premier produit : Phyt’Eau.
« En deux saisons avec Phyt’Eau, nous avons diminué la consommation d’eau de 20 %. La production a augmenté de 20 % et on a réduit la facture d’électricité de 6 000 dinars. Surtout, la qualité des agrumes et des raisins de table produits s’est améliorée. » selon un des premiers agriculteurs qui ont testé le produit. Une belle réussite pour l’entreprise.


Très ambitieux, les deux fondateurs ont vite cherché à nouer des relations fortes avec les bailleurs de fonds dans le but de développer leurs startup à l’international et de devenir une licorne.

La Ferme Intelligente


Résultat ? iFarming a bénéficié de Scale Zone, le programme d’industrialisation des jeunes pousses du géant américain IBM (juillet 2017-janvier 2018). La multinationale met à la disposition de l’entreprise tunisienne sa solution de cloud, BlueMix, et sa plate-forme d’intelligence artificielle, Watson.
Aujourd’hui iFArming a signé plusieurs contrats avec des entreprises internationales notamment en Europe et espère multiplier son chiffre d’affaire rapidement.
Enfin, Il est toujours très bien de rappeler que le secteur agricole représente 8.7 % du PIB tunisien et 18 % des emplois (en comptant la pêche) en 2015.


Comme on a déjà précisé dans un épisode précédent de la rubrique entrepreneuriat, la démocratisation de ces technologies aura certainement un impact très bénéfique pour les agriculteurs et permettra à moyen et long terme de développer le tissu économique dans les zones rurales.

Site web : https://www.ifarming-solutions.com/

Article rédigé par Bassem Fourti

Leave a Comment:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *