Login

Signup

Posted By

L’agriculture 2.0

février 11, 2020 | 0 Comments

La Tunisie de demain vous présente aujourd’hui l’histoire d’Ezzayra, éditeur de solutions innovantes au service de l’agriculture.

Ayant constaté l’inefficience de la gestion agricole dans sa région, Yasser Bououd décide de fonder en 2011 une startup dédiée au secteur. Agriculteur de père en fils et diplômé en ingénierie Génie logiciel, il est rentré reprendre la ferme familiale après quatre années passées au Canada. Son projet ? lancer une initiative combinant le digital et l’agriculture. 
La startup propose trois solutions destinées aux agriculteurs : 
Agri manager : un progiciel de gestion intégrée (ERP) qui permet aux agriculteurs de planifier le programme de travail de leurs prochaines campagnes (les travaux de préparation du sol, les travaux de plantation…), de définir les ressources requises et de les affecter sur les travaux planifiés (main-d’œuvre, eau …), et de suivre les travaux journaliers en contrôlant les coûts en temps réel. 
Intelligent Growing System (IGS) : une application de supervision et de contrôle de l’irrigation.
Geoloc : un outil de cartographie pour permettre aux agriculteurs d’avoir une vue globale sur leurs exploitations. Ce dernier outil (qui n’est pas encore commercialisé) est considéré par plusieurs observateurs comme révolutionnaire. Ayant même poussé beaucoup d’agriculteurs à installer la fibre optique sur leurs terrains, il a été également le sujet d’une rencontre entre les représentants de la startup et le ministère de l’agriculture tunisien pour un partenariat probable. 
Plusieurs investisseurs et grands groupes financiers ont manifesté rapidement leurs intérêts envers les technologies développées par Ezzayra solutions ce qui lui a permis de lever des fonds importants (400 000 dinars en 2013) pour développer ses activités. La startup compte aujourd’hui une centaine de clients et le potentiel est encore énorme selon l’équipe dirigeante. 
Enfin, cerise sur le gâteau, Ezzayra solutions est une des premières entreprises tunisiennes à avoir obtenu le 5 avril 2019 le label startup ce qui lui permettra de mieux s’internationaliser notamment dans les pays d’Afrique (Mali, Guinée Conakry…). 
Le secteur de l’agriculture représentant 8.7 % du PIB tunisien et 18 % des emplois (en comptant la pêche) en 2015, est un secteur stratégique pour le pays.
La démocratisation de ces technologies aura certainement un impact très bénéfique pour les agriculteurs et permettra à moyen et long terme de développer le tissu économique dans les zones rurales.

**************************************************************************************************************************************

Article rédigé par : Bassem FOURTI

Rejoignez l’initiative de la Tunisie de Demain :

https://www.facebook.com/groups/436578620208164/

Devenez membre : 
https://www.tunisia-tomorrow.com/join-us

Suivez la page Facebook :

https://www.facebook.com/La-Tunisie-De-Demain-Linitiative-Citoyenne-303982176906635/?modal=admin_todo_tour

Notre site web : https://www.tunisia-tomorrow.com/

Contactez-nous :

contact@tunisia-tomorrow.com

FR : 0033782655322

TN :0021655672076

Leave a Comment:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *